Pensez-y le 21 Juillet !

briscard

                      On l’appelait « Belgique ».

 

– Salut, fiston ! Te voilà de retour de l’école.

Ma vieille carcasse n’aurait jamais osé espérer qu’en l’an 2025, elle aurait la joie d’avoir un petit fils, brave et costaud comme tu l’es !

Raconte-moi donc ce que tu as fait en classe aujourd’hui.

– Eh bien Papy, le matin on a eu math, l’après-midi on a eu histoire.

– Ah bon ! De ces deux cours, lequel préfères-tu ?

– L’histoire, bien sûr, surtout que le prof nous a parlé d’un pays qui n’existe plus.

– Comment ça, un pays qui n’existe plus ? Qu’est-ce que tu me contes-là pour fariboles ?

– Eh bien, c’est comme ça, Papy. Il nous a certifié que le LANDANONYMAT, notre pays, s’appelait, il y a quelques années de cela, la BELGIQUE. Il nous a expliqué pourquoi on avait changé le nom. D’après lui, dans cette Belgique, on y trouvait des gens qui ne parlaient pas tous la même langue. Trois langues, qu’il a dit ! A cause que les habitants étaient de races différentes et, comme ils n’avaient pas la même culture, ils ne se comprenaient pas bien entre eux. Il nous a dit que parfois, ils arrivaient à faire bon ménage mais que malheureusement, il y avait des hommes qui faisaient une sale politique afin de les dresser les uns contre les autres.

Il nous a parlé d’une grande guerre qui s’est passée, il y a longtemps, une guerre terrible avec beaucoup de morts. Il nous a dit que, pour arrêter ça, tous les hommes du pays se battaient sous les couleurs d’un même drapeau. Je crois bien qu’il a dit que c’était un rouge, jaune et noir. C’était toujours les mêmes couleurs quand il y a eu une nouvelle guerre avec encore des morts par millions et les hommes se sont encore défendus ensemble ! …

– Papy ! Est-ce que tu m’écoutes ?

– Bien sûr, petit, que je t’écoute … Continue, va …

– Eh bien, le prof nous a raconté qu’à cette époque, il y avait des rois, chaque fois un tout seul, à la tête du pays. Il nous a encore dit que maintenant, c’est le séparatisme. Je n’ai pas très bien compris. Il faudra que tu m’expliques ça ! …

– Mais Papy ! Pourquoi tu pleures ? Est-ce que je t’ai fait de la peine ? Pourquoi tu pleures Papy ?

Extrait   » Le Briscard444″

cropped-DSC_0525.jpg

Lien Permanent pour cet article : http://fort-aubin-neufchateau.be/fr/2013/07/pensez-y-le-21-juillet/