«

»

Mai 19

Imprimer ceci Article

19 Mai 1940 L’ennemi s’organise

 

Aubin Neufchateau 35 B O

DIMANCHE 19 MAI 1940

00H50 Consommation totale commandée par le bureau de tir à ce jour, 9967 (75 et 81).
Tir en série des petites armes sur glacis, chaque bloc lance une grenade mils.

02H00 Tir de série sur le massif et glacis.
Coche II de la B1 signale ennemi au travail dans ruines ferme Weykmans.
Tir de 25 coups de 75 et de 25 bombes de 81. Plusieurs coups au but.

02H40 Tir de 30 coups, 10 sur chaque flanc par BM.

03H30 Tir de 30 coups, 10 sur chaque flanc par BM.

04H55 Allemands signalés su ruines ferme Weykmans, 25 coups de 75 CR.

08H45 HWF demande par TSF de continuer harcèlement i 519.
Tir de 50 coups / heure de 75 sur i 519.
Tir de 50 coups / heure de 75 sur i 521.

11H31 HWF signale batterie tirant sur Evegnée vers Julémont ou Rosmel, à neutraliser.
BM repère la batterie en SE. 249070-151350. Tir de 50 coups de 75.
Au 12° coup, batterie cesse le feu, au 32° coup, la deuxième pièce de la batterie est touchée et détruite.

11H58 Cloche S du B3 avec Mdl. Idon en observation signale que ennemi installe du matériel à côté de l’abri NV25, ennemi se camoufle derrière des panneaux blancs.
Tir de neutralisation des 75, 50 coups, résultat : tout à disparu.
Message à HWF, transmis au III le résultat du tir sur batterie demandé.

13H15 BM signale mouvement infanterie dans seconde ferme du chemin de Waides.
Ordre aux 75 de neutraliser par 25 coups, distance de 500 mètres.
Pointage correct, coups au but, ennemi en fuite vers le bois où le tir les poursuit en fusant, correction vers la droite, 25 coups fusant.

13H45 Infanterie nombreuse se dirige de Julémont vers Mortier, va passer à Ellenooz.
Tir d’interdiction fusant sur ce carrefour avec une coupole et percutant avec l’autre.
25 coups par coupole, infanterie dispersée au 5° coup coiffant.

14H15 Battice signale que ses 75 fatiguent, rentrent mal en batterie.
Neufchâteau demande tubes de rechange à HWF.

19H43 Bloc O signale un char et un camion arrêtés devant le café de la belle vue sur la route de Julémont, tir de 25 coups de 75, les engins repartent vers Battice et descendent très vite vers Rosmel, le tir n’a pas atteint les engins mais on voit des mouvements désordonnés de fantassins au café Belle vue, tir de 25 coups de 75 sur ces fantassins.
Demande à Battice nouvelles des forts réarmés et du III.

21H10 Tir d’interdiction sur carrefour de la Houssière, 50 coups / heure.
Bloc P signale fusées au delà des 3 cheminées.

21H35 Série de tirs des petites armes sur glacis et des 47 dans les fossés. Tir de 30 coups de 81 sur les glacis.
Les MI ouvrent le feu sur les restes des véhicules démolis aux 3 cheminées, des lumières ont été repérées.
Battice nous signale ne rien savoir sur les forts réarmés et nous demande renseignements sur les rentrées en batterie de nos 75. Envoyons renseignements demandés.

Le commandant relate :
Pontisse et Barchon sont bombardés par stukas, le commandant du groupe, le major Simon nous dit adieu, nous sommes les seuls du groupe à encore tenir, Pontisse et Barchon sont tombés.
Appelons Evegnée qui tient toujours et demandons de faire partie de son groupe, ce qui est accepté, ce fort tombera peu de temps après.
Nous rendons hommage à Pontisse et Barchon, regrettant de n’avoir pu les soutenir lors de l’assaut final ne disposant que d’une coupole pour notre propre protection.

Lien Permanent pour cet article : http://fort-aubin-neufchateau.be/fr/2013/05/19-mai-1940-lennemi-sorganise/