17 mai 1940 nos 75 mm sont plus que précis

VENDREDI 17 MAI 1940.

01H00 Survol du fort par avions.
Tir en série de protection massif et glacis de 75 coups de mortier et 25 coups de 75.

01H45 Tir de protection sur glacis par mortier, 3 X 25 coups.
Harcèlement sur gare de Warsage où l’on signale tentative de réparation du pont.
Tir de 25 coups de 75mm.
Contrôle de ligne avec Battice fonctionne toujours.

03H05 Tir de protection du bloc P, 25 coups de mortier, 20 coups de 75,
30 coups de 47.
Ce tir comprend également la protection du massif.

08H05 Contrôle vigilance par Cdt. , beaucoup de brouillard.
Message au II RFL :
Calme relatif, exécutons interdictions sur carrefours, défense rapprochée en action, harcelé gare de Warsage, tout va bien pour nous et Battice.

08H50 Cloche N du bloc P et cloche BM signalent :
A droite cabine électrique de Mauhin, pièce en action, tire sur nous, on voit les lueurs de départ.
Ordre de neutraliser la pièce, 25 coups de 75. Fuite des servants, tir cesse.
Des servants déplacent la pièce vers la droite.
Tir de 20 coups de 75, servants touchés, pièce reste en place.
Battice signale changement de longueur d’ondes pour palier aux problèmes téléphoniques.

10H27 Cloche Est du B3 signale qu’à 15 mètres de l’abri à vaches, aux 3 cheminées, deux camions chargent du bétail.
Les MI ouvrent le feu ainsi que la coupole B2, 10 coups, les camions son touchés.
Bloc P signale une grosse auto deux places sur route Mortroux-Bombaye.
Message au II RFL :
Neutralisation de pièces à Mauhin, grosse explosion et tirs DCA sur avions région Barchon.

14H34 B2 signale motocyclistes se dirigeant à vive allure vers St-André sur route Visé-Julémont
Tir de 25 coups de 75 sur carrefour, coupole observe elle-même.
Cloche sud du bloc P signale avion en basse altitude vers Dalhem.

16H10 Interdiction de 25 coups sur carrefour Rosmel.

16H15 Message II RFL : Mdl. Idon et Fichefet nommés adjudant, faire nomination d’autres gradés méritants.

17H42 BM signale dans la prairie environs 100 gé. Clocher Julémont, distance 3km, pièces de 150 mm en action derrière la haie.
Repérage du bureau de tir 249840-152800.
Tir de 50 coups fusant. Pièces se taisent.

19H40 Contact téléphonique rompu avec Battice.
BM signale batterie en action en 249000-152800.
Tir de 50 coups fusant de B2 sur cette batterie qui est réduite au silence.

21H20 BM tire 10 coups sur chaque front, C1 et C2, 5 coups par ricrochet (15).

21H22 Deux batteries neutralisées, tirs d’interdiction à vue directe, situation bonne. (message au II RFL)

22H04 C3 signale des bruits sur la casemate, tir de protection mortier de 20 coups.

22H38 Bloc P signale batterie en action près de la cabine électrique de Julémont.
Tir de 50 coups de 75mm, après le 10° coup, batterie se tait.
Ordre au BM de tirer 10 coups sur chaque front (30) et de battre en profondeur le remblai du glacis où l’on effectuait des travaux de campagne pour égaliser, tir en trois hausses, distance 25 mètres, sur chaque direction, 2 X 10 coups puis 30 coups.
Contact radio avec Battice.

23H40 BM signale que la batterie de Julémont reprend le tir après avoir lancé une fusée blanche.
Tir de 50 coups, batterie se tait dès les premiers obus, personnel a du se mettre à l’abri.
Télégramme indéchiffrable du II RFL.

Lien Permanent pour cet article : http://fort-aubin-neufchateau.be/fr/2013/05/17-mai-1940-nos-75-mm-sont-plus-que-precis/