14 Mai 1940 00H00 à 12H00

MARDI 14 MAI 1940.

00H01        Cloche droite B1 signale mitrailleuses dans tétraèdres, servant de la cloche répond au tir et est blessé à la tête par éclat .
(Soldat Baumsterger)
Ordre à BM de neutraliser les MI, 10 coups.
Ordre à B1 de tirer fusant distance 50 et 100 mètres, 20 coups.
Mitrailleuses ennemies se taisent.

00H30        Mdl Martin blessé dans cloche O, Mdl Willems le remplace et demande tir de protection des mortiers.
Mortiers tirent 25 coups de couverture autour du O.
Mitrailleuses ennemies prenant le O pour cible se taisent.

Témoignage :
Un obus traverse la cloche du bloc O et passe au dessus de la tête de
l’observateur sans éclater.
Le lieutenant Luyssen monte dans la cloche pour récupérer le GP et les jumelles de l’observateur, il récupère aussi l’obus encore chaud (88mm).
A peine en bas de l’échelle un autre obus pénètre la cloche et explose.
Avant d’être réoccupée, la cloche sera réparée à l’aide de sacs de sable et ciment.

00H37        Ennemis traversent les tétraèdres et se dirigent vers C1.
BM ouvre le feu, tire 20 coups.
Cadavres allemands sur le mur de contre escarpe face au B3 côté nord, l’un d’eux pend en équilibre au dessus du fossé, il sera retiré le 16 mai lors d’une accalmie et déposé dans un fossé, ses papiers seront remis au Cdt. d’Ardenne pour déterminer l’origine des attaquants.
Lumières mobiles sur les glacis, tir des FM.
Tir en série III des coupoles en protection raprochée, 50 coups.

01H17        Bloc P signale lumières dans ferme des Waides.

01H35    Bloc P signale mitrailleuses en action côté cimetière.
Ordre  au BM de tirer 2 coups dans cimetière.
Ordre au B2 de tirer 4 coups sur ferme des Waides, tir trop long, correction du tir, 4 autres coups sur ferme, lumières disparaissent.

02H00        Bloc P signale que l’on tire des anciens emplacements des MICA.
Ordre à BM de tirer 20 coups sur cet emplacement.
Ordre à  B2  de tirer 4 coups sur ferme Halleux à Aubin.
Ordre à  B2 de tirer  20 coups sur carrefour de Berneau.

02H17        BO signale phares dans ferme Goffart.
Ordre à B2 de tirer 25 coups sur la ferme.
Reprise du tir sur F 475.

05H45    Tout est calme depuis les derniers tirs. Pareil à Battice .
Cloche N du bloc P signale gisement 5015 à environs 10 km, grand incendie vers Visé.
Avion survole le fort à basse altitude, FM du P tire sans résultat visible.

07H00        Cloche S du bloc P signale pièce tirant sur le fort mais non située.
Bombardement du fort par gros calibres.
Lueurs de départ dans la villa des clochettes près de la route Dalhem-Bombaye, batterie supposée dans le fond à l’arrière de cette villa vers Crawhez.
Ordre à officier de tir des 75 de battre la zône de crawhez de 100 coups explosifs et 25 fusants.
Batterie ennemie se tait, bombardement cesse.

07H36        Tir mortiers en interdiction sur Fouron-st-Martin et harcèlement de la tranchée du chemin de fer à Hottegroeven, 50 coups par objectif.

07H45        Reprise du bombardement sur le fort, Bloc mortier est touché, gros coup toutes les 5 min.  Donné situation au II RFL, situation bonne, fort sous bombardement, MI détruites     remplacées par FM.

08H55        Batterie en action repérée à Wihou.
B2 tire 50 coups fusants.

09H45        Groupe d’allemands sort du bois et se dirige vers ferme Coolen.
10 coups de mortier TR.
II RFL demande de situer batteries tirant sur ouvrage.
II RFL signale que forts résistent toujours, admirons courage des équipages.
Message au II RFL, batterie repérée en 243500-1555000

10H50        Bloc P signale charroi au carrefour de la croix de pierre à Battice.
Tir préparé par Neufchâteau, Battice prévenu, tir de 50 coups 75mm.

11H30        Message PS5 (II). Amis du sud attaqueront. Courage.
Signalé à Battice Groupe D’allemands en 251300-150000.
Battice ouvre le feu, Neufchâteau observe.

Lien Permanent pour cet article : http://fort-aubin-neufchateau.be/fr/2013/05/14-mai-1940-00h00-a-12h00/