«

»

Nov 21

Imprimer ceci Article

Sainte Barbe

«Quand le tonnerre grondera, Sainte Barbe nous gardera.
Quand le tonnerre tombera, Sainte Barbe le retiendra.
Partout Sainte Barbe passera, le tonnerre ne tombera »
 

A ceux qui vont mourir d’une mort foudroyante et violente, mineurs, pompiers, artilleurs, génie, artificiers et carriers.

 L‘histoire de Sainte-Barbe étant basée sur des sources plus ou moins légendaires, son nom a été supprimé du calendrier par l’Eglise en 1969. Il fut remplacé par « Barbara », nuance lexicale bien subtile. http://www.stebarbe.com/stebarbe.php

 Quoiqu’il en soit la chère Barbe a bien joué un tour historique aux envahisseurs du Fort d’ Aubin-Neufchâteau.

La statue de « Sainte Barbe » surveillait l’entrée de la garnison au Bloc P, sous le feu et la mitraille elle fût blessée par un éclat durant la bataille mais tout en remplissant sa mission jusqu’au dernier moment.

Le commandement faisant confiance à la patronne du fort, cacha la flamme du Fort dans cette statue, en demandant au colonel allemand de  pouvoir faire parvenir la statue à l’épouse du Commandant.

Faveur qui fût acceptée avec enthousiasme par  nos adversaires

C’est ainsi que notre Saint Barbe s’évada sous la barbe des allemands emportant l’objet tant convoité par l’ennemi.

Volée par des visiteurs du musée peu délicats, elle a pris le maquis en attendant que le voleur soit foudroyé et que le destin la ramène chez elle.

Toi lecteur, chaque fois que tu vois une statue de « Sainte Barbe » blessée pense que notre Fort attend son retour.

Lien Permanent pour cet article : http://fort-aubin-neufchateau.be/fr/2011/11/sainte-barbe/